SAP

Notre vision de Partenaire Stratégique sur SAP : RISE with SAP, BTP, S/4HANA, …

Premier éditeur mondial d’ERP, SAP représente ni plus ni moins que 50% des parts du marché ! Et s’il y a encore 10 ans, la solution ne prenait alors que la forme d’une offre centrée sur son fameux ERP, force est de constater que les choses ont depuis largement évolué. Pour comprendre ce qu’il en est, rencontre avec Nicolas Codron, Directeur Général de BAW (Business At Work).

C’est en effet en 2010 que SAP acquiert le fournisseur de base de données et de solutions mobiles Sybase, pour 5,8 milliards de dollars. À travers ce rachat, l’éditeur met la main sur la base de données HANA, une solution avant-gardiste, en colonne, qui révolutionne la vitesse de traitement de la data : une année, qui marque le début de la grande mutation de SAP.

« HANA fut perçue comme un levier de transformation majeur, au point que l’éditeur décide de reconstruire totalement son ERP autour de cette base de données. Un investissement massif, qui permet le traitement en temps réel de très gros volumes de données et ouvre la voie à de nombreuses applications au service de ses clients. De ce postulat, SAP met ainsi au point un nouvel ERP : S/4HANA » nous explique dans un premier temps Monsieur Codron.

Il y a 6 ans, l’éditeur annonce ainsi la couleur : son ERP actuel sera bientôt remplacé par S/4HANA, et de ce fait, l’ancien ERP (SAP ECC) ne sera plus maintenu par l’éditeur à partir de 2027 – un changement inédit, lorsque l’on sait que plus de 2500 entreprises utilisent la solution en France.

SAP, la grande transformation

SAP se positionne donc dorénavant comme un véritable acteur technologique, capable d’appréhender et d’accompagner toute la transformation digitale d’une entreprise. Et pour accompagner ce grand changement, SAP met sur pied la Business Technology Platform (BTP, anciennement SCP/SAP Cloud Platfom) : un socle technologique, disponible en mode Cloud, sur lequel chaque entreprise pourra désormais organiser l’intégralité de sa transformation digitale.

« En ce sens, SAP offre à ses clients la possibilité de se reposer sur une Plateforme dite as-a-Service, apte à pré-assembler tout un ensemble de composants (décisionnel, Internet of Things, blockchain, machine learning et bien d’autres services), en complément de la colonne vertébrale que constitue l’ERP pour le SI de ses clients. À cela s’ajoute l’accès à une suite d’offres analytiques, des solutions dédiées aux ressources humaines (Success Factor), ou encore aux achats (Ariba, Field Glass, Concur), etc. Bref, une véritable révolution. Et tout cela, dans une approche centrée sur l’adoption du Cloud Computing, que nous considérons chez BAW comme un vecteur d’accélération de la transformation et la modernisation. Nos clients l’ont bien compris qui, pour suivre l’accélération du cycle de la transformation, prennent d’emblée en compte ce levier technologique qu’est le cloud computing » précise encore un peu plus le dirigeant de BAW.

De ce nouveau point de départ, SAP lance début 2021 RISE with SAP : une offre qui propose aux clients à travers un contrat unique l’accès à un contexte technologique qui vont leur permettre d’engager la transformation de leur patrimoine applicatif ERP historique (legacy), et ce afin de faciliter le chemin vers le nouvel ERP S/4 et les nouvelles architectures du type CLOUD. Et là, SAP propose une approche unique sur le marché : chaque client peut opter pour l’infrastructure cloud (IaaS, Infrastructure-as-a-service) de son choix parmi celle des grands fournisseurs IaaS mondiaux : AWS, Microsoft Azure ou encore GoogleCloudPlatform, les fameux « hyperscalers ». Et SAP s’occupe de tout ! En somme le but de SAP est de fournir un « prêt à l’emploi » pour accélérer la transformation digitale des entreprises, qui combine le nouvel ERP S/4 dans le cloud, couplé à l’accès aux composants technologiques à travers sa plateforme cloud BTP, activables à la demande et dans le cadre d’un paiement à l’usage, et à travers un contrat unique et l’émission d’une seule facture.

Le partenaire SAP

Et c’est là qu’intervient BAW (Business At Work). Partenaire de SAP depuis 2006, la société se positionne comme un partenaire, pour aider ses clients à s’approprier et à tirer le meilleur  bénéfice de l’intégralité de l’offre RISE with SAP.

Une offre d’accompagnement et de transformation qui permet d’appréhender la mutation des fonctions support de l’entreprise : Direction Financière, Ressources Humaines, Supply Chain, Direction des SI, Direction générale… l’ensemble du spectre est couvert !

« Notre ADN est le métier, avec un investissement important dans le SI et  les technologies comme vecteur de la transformation concrète, agile et qui donne des résultats ! Notre business model se base sur notre capacité à accompagner sans couture et de bout- en-bout les projets de transformation de nos clients. Nous mobilisons pour cela 3 métiers complémentaires : le conseil, l’intégration  et les services récurrents. Ces derniers s’appuient sur nos centres de services mutualisés, qui mobilisent toutes les expertises – depuis les infrastructures jusqu’au support aux utilisateurs  – requises pour assurer la prise en charge de tout ou partie des phases de vie courante des applications de nos clients. Et ce, au  service des  utilisateurs  métier… et de l’amélioration de la « maîtrise d’usage ». Chacun de nos 3 métiers sont en  permanence  mis à disposition des deux autres, dans des dispositifs unifiés, qui partagent une même culture, des démarches et outils communs, et un même sens du  client.  Pour nous, la  technologie doit servir les utilisateurs, d’où notre slogan : « Making IT work for People », détaille davantage Nicolas Codron.

Résultat ? Une approche se focalisant  sur  les  cas et les contextes d’usage. Pour ce faire, BAW mise notamment sur une grande culture d’innovation et de veille   technologique. Le but ? Maitriser l’IT pour en tirer le meilleur, au service des  contextes  spécifiques de ses clients  !  Toujours dans cette logique d’usage.  Business At Work s’appuie également sur une approche sectorielle afin de répondre efficacement aux spécificités de la chaîne de valeur des clients : Ingénierie, High Tech et Infrastructure, Pharmacie et cosmétique, Banque, Assurance, Secteur Public.

Une approche à la fois réfléchie et pratique donc, qui met l’humain au cœur des organisations, et qui a d’ailleurs poussé BAW à racheter le cabinet aXoma  Consultants  fin 2020 : « notre but était de renforcer notre capacité de conseil, notamment sur les domaines   métier   pointus de la supply chain. Nous devons disposer de  toutes les compétences dont nous  avons  besoin  dans un contexte généralisé de transformation digitale, qui implique un couplage très fort entre les enjeux métier et les possibilités offertes par les nouvelles technologies. Notre rapprochement avec aXoma  nous  permet d’accélérer ce mouvement, mais il ne se substitue pas à notre très grand effort de formation et de développement de nos compétences. Nous devons permettre à chacun de nos équipiers, quel que soit son expérience  ou  son  âge, de suivre cette vague de changements, y compris à travers notre démarche d’innovation animée à travers toute l’entreprise. Chaque année, nous investisons, avec nos équipes, 5 000 jour- homme sur ces enjeux de développement des compétences et d’innovation. Dans ce sens, nous nous positionnons comme une entreprise adaptée aux aspirations des nouvelles générations. Dans un contexte où la France vit un bouleversement du rapport au travail, notamment des jeunes générations, et de guerre des talents, avec des conséquences dont  tous les acteurs économiques n’ont pas encore pris toute la mesure » ponctue Nicolas Codron.

Un positionnement au diapason des attentes des entreprises et des nouveaux talents, qui pousse désormais BAW à doubler la taille de ses effectifs dans les 4 ans à venir… la suite au prochain épisode !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article est extrait de notre interview donnée au magazine Informations Entreprise en Mars 2022.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.